×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Cours et ateliers

Venez apprendre, approfondir ou vous initier à une foules de disciplines.

Place aux jeunes

Curieux? Apprends-en davantage sur une multitude de sujets.

Réseau des Musées

Quoi de neuf?

2022-06-09
Vie ensoleillée
 
 
Plongé dans les ténèbres des souterrains, un jeune ukrainien dit avoir vécu l’enfer... Dès sa sortie, le soleil lui apparut comme l’étape première d’une liberté encore fragile.
 
Et nous, gens de tous pays et de tous âges, quelle appréciation avons-nous de la lumière :
 

Un élément indispensable à notre croissance humaine et à celle de la nature qui nous entoure?... 

Une aide à notre capacité de rebondir dans les circonstances difficiles de la vie?... 

Une joie amplifiée, lors de nos fêtes et de nos célébrations?... 

Un désir ardent de voir tomber les obstacles et de revoir la beauté des couleurs?...
Et pour l’âme, quelle lumière l’habite et lui apporte courage, paix et continuité?...
Peut-être le Soleil vivant, Dieu, caché au plus profond de nous-mêmes, est-il notre résilience?... Souvent oubliée, en temps paisible, faudrait-il redécouvrir cette présence de Vie, lumineuse en nos cœurs...
 
                                                                     Que ce Soleil, nous éclaire!
 
                                                                                   Lisette d’Astous, R.S.R.

Tout voir




L'éditorial Élisabeth Turgeon

2022-06-17
Élisabeth est venue pour l’ACCUEIL
 
Élisabeth accueille les limites de ses sœurs. Elle établit un programme d’études pour elles avant le départ pour la mission, les jours de congés et durant les vacances d’été.
 
La religieuse enseignante doit connaître les voies de l’Amour et aussi les voies de la science humaine.
 
                  « Pendant les vacances, vous aurez tout le temps pour repasser
                    les choses pour lesquelles vous n’êtes pas très fermes. »
                                    (Lettre, février 1881)
 
                  « Qu’elles se souviennent bien qu’après la classe et les soins raisonnables de leur petit ménage, l’étude est leur principale occupation : plus même, leur devoir essentiel. »
                                    (Règlement particulier)
_______________________________________________
Extrait du volume « Leurs yeux verront la tendresse de Dieu, pages 65-66 »
                                                               

Tout voir




Quoi de neuf au Centre d'éducation chrétienne?

PRÉSENTATION

2022-06-02

Notre programme d’activités s’inscrit dans la ligne de la vision que l’équipe du CEC s’est donnée en 2016.

Vision :  Être une présence d’Évangile au cœur du vécu des jeunes.

Quatre (4) balises importantes :  Accueillir… Sortir (aller vers)…Proposer des expériences… Collaborer …, encadrent nos initiatives, nos lieux de présence et nos collaborations avec d’autres instances en éducation et en accompagnement des jeunes.

L’énoncé de notre mission :  Nous approcher des jeunes et les accompagner sur leur chemin de vie, constitue un défi incontournable à relever à l’heure des réseaux sociaux omniprésents et dans un contexte social où la référence religieuse et chrétienne est de plus en plus absente.

Nos interventions se doivent d’être ajustées à ces réalités.  Des expériences de  rencontre avec soi, avec les autres et avec Jésus Christ nous semblent un chemin privilégié d’humanisation et d’évangélisation.  

Pour alimenter votre intérêt et votre collaboration, nous vous invitons à  consulter les sessions offertes aux adultes et les diverses activités proposées aux jeunes (5-35 ans).  

Ensemble, supplions la Bienheureuse Élisabeth Turgeon d’intercéder afin que se lèvent des disciples audacieux et courageux  qui portent joyeusement la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, en particulier auprès des jeunes.


Cécile-Marie Fournier, r.s.r.
directrice

 

Pour consulter les activités offertes par le Centre d'éducation chrétienne, cliquer sur:
cec_retour.jpg

 

Tout voir




Les étincelles (6-12 ans)

2022-06-17
Prière d'enfant pour les vacances
 
Seigneur, tu sais que nous aimons tous les vacances:
on peut dormir tard le matin,
on peut jouer ou écouter la musique qu'on préfère,
on peut retrouver les amis et les parents           
qu'on n'a pas vu depuis longtemps.

On peut aussi oublier tous les soucis de l'école,
et nos cerveaux fatigués peuvent se reposer.

Pour tout cela, merci Seigneur Jésus!

Mais ne nous laisse pas oublier
tous ceux qui ne peuvent ni se reposer, ni s'amuser...

Aide-nous à ne pas être égoïstes,                                                                  
même en vacances,
à chercher ce que nous pouvons faire                                                                    
pour aider à la maison.
Et en ton Nom. Amen!

             Auteur inconnu (pris sur le net)

 

Tout voir




Une oasis (13-30 ans)

2021-08-06
Je m’appelle Olivier.
 
Tous les matins, je me réveille à 6 heures et demie. Mais j’aime beaucoup dormir alors je me lève à 7 heures.
 
Ma mère me dit toujours : « Olivier! Dépêche-toi! »
 
Alors, je saute de mon lit, je m’habille très vite. Je prends mon petit-déjeuner, je cours dans la salle de bain à 7 heures et demie. Je me lave les dents et je sors de la maison à 8 heures. 
 
Je vais à l’école en voiture avec mon père.
 
L’école commence à 8 heures et demie.
À l’école, j’écoute bien mes professeurs et je travaille. À midi, je dîne très vite, parce que j’adore jouer avec mes amis.
L’après-midi à 16 heures, je rentre à la maison.
 
Je suis très fatigué. Je veux jouer, mais j’ai toujours des devoirs. Je commence mes devoirs à 18 heures et je finis à 19 heures.
Je veux dormiiiiir! Mais non ! je ne peux pas dormir parce que c’est l’heure du souper. Alors je mange avec ma famille dans le salon à 20 heures.
 
À 21 heures, je me douche, je me lave les dents très vite et je me couche à 21 h 30. OUF!
 
Texte pris sur le Web

Tout voir




Écho des personnes associées

2022-02-21
Depuis de nombreuses années, les Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire accueillent des laïques femmes et hommes dans le but de s’associer à leur Congrégation. Ces personnes en partage la spiritualité, le charisme et la mission.
 
Jour après jour, elles transmettent le charisme de tendresse et de sollicitude, à la manière de la Bienheureuse Élisabeth Turgeon. Grâce à elles, nous bénéficions d’un rayonnement plus grand dans plusieurs pays.
 
Félicitations pour les 37 ans de fidélité de nos premières personnes associées Mesdames Lise Blouin, Marie-Marthe Lévesque, Ghislaine Ouellet pour leur engagement en février 1985.
 
 
 
 
 

Tout voir




Quoi de neuf au Musée?

2022-06-16
  Clin d'œil sur les lieux de mission
   des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire
 
 
Saint-Hubert, Rivière-du-Loup
 
Fondation : Le 5 avril 1949, quatre religieuses arrivent à Saint-Hubert et prennent la direction de l’école du village.
 
Clientèle scolaire : Dès septembre, 135 élèves se présentent heureux et interrogateurs. Ils sont répartis en quatre classes, deux institutrices religieuses et deux laïques assurent l’enseignement. Dans l’attente de l’agrandissement de l’école, une cinquième classe ouvre ses portes, en 1951, pour les 147 élèves inscrits. En 1963, les élèves de la 4ième à la 8ième année fréquentent l’École Saint-Jean-Baptiste, tandis que les autres demeurent au couvent. Avec la centralisation des écoles en 1968, 405 élèves répartis en 11 classes du primaire s’amènent à Saint-Hubert. Deux écoles de rangs demeurent ouvertes : Lamy, 33 élèves et l’École no 9, 27 élèves. La Commission scolaire demande les appartements des religieuses, en 1969, afin de garder dans la paroisse, les élèves de 10ième et 11ième année.
 
Œuvre : En plus de l’enseignement primaire et secondaire, les religieuses organisent pour leurs élèves : Croisade, Action Catholique, Cercle des Jeunes Naturalistes, Caisse scolaire. Les semaines d’Éducation, de Jeunesse Étudiante, des Vocations voient le jour, avec succès.
 
Présence :  Ne trouvant pas de loyer assez proche de l’église et de l’école, lors de leur départ du couvent en 1969, les religieuses quittent définitivement la paroisse, cette même année. Avec regret, elles laissent « les bonnes gens de Saint-Hubert qui se sont montrés confiants et bons envers elles. »
Aussi, le manque de relève dans la Congrégation ne permet pas de prolonger, au-delà des 20 ans écoulés, la présence heureuse et dévouée des Sœurs du Saint-Rosaire...
 
Albertville, Matapédia

Fondation : Le 4 août 1949, trois religieuses arrivent à Albertville, jeune village de 30 ans d’existence à peine. Elles accompliront leur mission d’instruction et d’éducation. 
 
Clientèle scolaire : Au début de septembre, « 88 élèves sont heureux de connaître celles qui sauront les aider à grandir » dans les divers aspects de leur personnalité. En 1964, on compte 118 élèves répartis dans 4 classes de la 1ère à la 9ièmeannée. Lors de la fermeture des écoles de rangs en 1966, on reçoit 219 élèves de niveau primaire pour 7 classes.
 
Œuvre : En plus de l’enseignement, les religieuses organisent les activités annuelles : Croisade du Saint-Rosaire, Enfants de Marie, programmation du Cercle des Jeunes Naturalistes, et « marche au catéchisme » pendant trois semaines consécutives, en préparation à la communion solennelle. »
  
Événements : Albertville célèbre son 50e anniversaire de fondation, en 1970. Les religieuses collaborent beaucoup à l’organisation de ces fêtes. L’exécution des chants pour la circonstance, leur est confiée. Des visites annuelles viennent ponctuer le rythme dans ce village éloigné : Sœurs de l’Immaculée-Conception pour la collecte de la Sainte-Enfance, Frères du Sacré-Cœur pour la promotion de la vie religieuse-missionnaire, la Maîtresse générale des Classes chez les Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire pour l’encouragement des jeunes et la motivation au perfectionnement de leur être et de leur agir.
 
Présence : En 1973, la relève d’institutrices laïques est assurée et les religieuses quittent la paroisse d’Albertville. Heureuse coïncidence, en 1982, deux Sœurs sont mandatées pour le service en pastorale paroissiale. Cette tâche accomplie avec ardeur et dévouement jusqu’en 1991, s’ajoute au souci de perfectionnement des religieuses pour leur mission d’éducatrices et de femmes consacrées. Petit village, aux confins de plusieurs chemins qui s’enfoncent dans la forêt, Albertville abrite une population pieuse, vaillante et aimable!
 
La-Trinité-des-Monts, Rimouski-Neigette

 Fondation : Le 21 août 1950, 4 religieuses arrivent à la Trinité-des-Monts pour assumer l’éducation et l’enseignement à l’école du village.
 
Clientèle scolaire : Dès septembre, 62 élèves sont inscrits. À une religieuse est confiée la classe de 1ère à la 4 ère année, et à une autre la classe de 5ème à la 9ème année. Ces élèves « sont tous pleins de bonne volonté, désireux de progresser et se montrent ardents au travail. » Avec l’augmentation du nombre d’élèves, on effectue un agrandissement se l’école, en 1961, en 1967 en transformant en classes les appartements des religieuses. En 1970, s’ajoute un agrandissement neuf qui comprend un grand gymnase et des espaces pour les bureaux administratifs.
 
Œuvre : En plus de l’enseignement primaire et secondaire, les religieuses organisent : Caisse scolaire, exposition de travaux manuels, Cercle des Jeunes Naturalistes, Semaines de l’Éducation, des Vocations, Semaine du Carnaval. Des réunions parents-maîtres et conférences pédagogiques suscitent l’intérêt et la fierté pour la vie scolaire du milieu.
 
Présence : De 1950 à 2002, lles religieuses ont accompli avec dévouement des tâches d’enseignement et de pastorale paroissiale. Les gens de La-Trinité-des-Monts ont toujours collaboré et rendu agréable la vie des Sœurs des Petites-Écoles... Aujourd’hui encore, on peut affirmer : Petite municipalité, mais population au Grand Cœur!
 
 
                                                                          
                                                    

Tout voir




Prière du Rosaire

Vous devez installer Adobe Flash player.

Rayonnement de la congrégation

Élisabeth Turgeon, la fondatrice de notre communauté, est venue de Beaumont à Rimouski en 1875. Notre mission d'éducatrices a pris diverses formes depuis, selon les pays et les cultures où nous oeuvrons : enseignement, pastorale, animation, accompagnement. Les soeurs qui forment la communauté aujourd'hui sont originaires de 6 pays différents; le Canada, les États-Unis, le Honduras, le Pérou, le Guatemala et le Liban.

Pour en savoir davantage sur l’expansion missionnaire de la congrégation, consultez la section

Expansion missionnaire